haut

Votre panier est vide.

Livraison à domicile offerte sans condition d'achat ! En savoir +

Accueil > Nous Connaître > Le Blog

La réparabilité : un enjeu environnemental majeur

La réparabilité : un enjeu environnemental majeur

Actuellement, notre mode de vie et de consommation surpasse les ressources offertes par la planète. Tous les déchets ne sont pas recyclables et valorisables. Il est donc indispensable de réduire notre consommation.

Offrir une deuxième vie à nos spots est donc une nécessité pour l’environnement. Or à l’heure actuelle, de nombreuses personnes restent convaincues que la réparation est plus complexe et plus coûteuse que le rachat. Pourtant, celle-ci est accessible à tous et permet de réaliser de véritables économies.

 

Mise en place de réglementation

 

Le projet de loi anti-gaspillage introduit à partir de 2021 un indice de réparabilité. A l’heure actuelle, il n’a pas encore été mis en place pour les luminaires. Quand cela sera le cas, celui-ci devra prendre en compte a priori cinq critères. Si tous ne sont pas encore fixés, les grandes lignes sont néanmoins connues et permettent de comprendre ce qui rend un produit facilement réparable ou non.

 

Cet indice de réparabilité devrait donc être affiché à proximité des appareils neufs vendus dans les magasins physiques mais également sur Internet. Il se limitera à cinq catégories de produits, à savoir : les smartphones, les ordinateurs portables, les téléviseurs, les tondeuses (électrique, batterie, robot) et enfin les lave-linges. La notation est répartie entre cinq critères qui compte chacun pour 20% de la note finale. Les différentes notes devraient être disponibles sur le site de l’indice de réparabilité pour permettre aux consommateurs de comparer les différents appareils entre eux.



Les critères de réparabilité

 

1) La disponibilité des pièces détachées

 

La disponibilité des pièces détachées est un critère fondamental de réparabilité. Le projet de loi anti-gaspillage prévoit de rendre obligatoire leur disponibilité pendant cinq ans. Les fabricants auront une obligation d’information sur la disponibilité de ces pièces détachées. Le distributeur devra livrer ces pièces sous quinze jours ouvrables.

 

2) Le prix des pièces détachées

 

Le premier frein à la réparation est le coût. Alors pour qu’un produit soit considéré comme facilement réparable, un rapport entre le prix de la pièce détachée la plus chère et le prix total du produit sera également établi. L’objectif est d’encourager les fabricants à rendre les pièces plus accessibles. Plus les prix des pièces seront bas, plus la note de réparabilité sera bonne !

 

3) La mise à disposition d’une documentation technique

 

Pour qu’un produit ait un bon indice de réparabilité, le fabricant devra fournir une documentation technique détaillée au consommateur. L’objectif est toujours le même : rendre possible la réparation ou l’auto-réparation. Cette documentation, pour être utile, devra comporter une vue éclatée du produit, la procédure précise de démontage et de remontage, la liste des outils nécessaires et la liste des codes erreurs. Cela semble logique, mais ce n’est pas encore le cas chez tous les fabricants.

 

4) Facilité de démontage et de remontage

 

L’obsolescence programmée pose de nombreux freins à la réparabilité. Il est parfois complexe voire impossible de démonter soi-même un objet. Pour qu’un produit obtienne une bonne note de réparabilité, le projet de loi s’appuie donc aussi sur le critère suivant : la facilité de démontage et de remontage d’un appareil. L’appareil devra être démontable soit avec des outils génériques ou propriétaires, soit sans outils.

Ce critère prend en compte le nombre d’étapes nécessaires pour chaque changement de pièce « courant ». Par exemple, pour toutes les machines à laver mises sur le marché après 2021, seront comptées les étapes de démontage nécessaires pour effectuer le changement de la courroie. Ainsi, une note est attribuée à la machine en question grâce à un système de calcul. Les fabricants permettant un démontage avec peu d’étape seront mis en avant (obtention d’une bonne note), contrairement à ceux compliquant le processus de démontage (obtention d’une mauvaise note).

Cet indice prendra la forme d’une note allant de 0 à 10. En parallèle de la construction de celui-ci, d’autres mesures ont été prises comme par exemple le fait d’enseigner la réparation à l’école, ou bien l’extension de la durée légale de garantie de 6 à 12 mois pour l’achat d’un produit d’occasion.

La réponse FD Eclairage :

Chez FD éclairage, nous n’avons pas attendu l’apparition de cette loi pour agir. En effet, nous offrons la possibilité de réparer nos spots led depuis de nombreuses années. L'ensemble de nos spots sont garantis 10 ans. Le remplacement de la LED s’effectue dans notre usine, après la commande par le client d’un forfait « réparation ». 

Pourquoi ne fournissons-nous pas la led à l’utilisateur final ?

  • Une puce avec des fils soudés est extrêmement fragile et nécessiterait un emballage très important et pas du tout écologique pour ne pas risquer qu’une soudure arrive endommagée (pas de soudure arrachée). De plus, certaines opérations de démontage et remontage sur les spots nécessitent des outils particuliers. Il est donc plus simple de réaliser cette opération dans notre atelier. Nous effectuons ensuite un contrôle qualité pour nous assurer que le spot est parfaitement fonctionnel avant de vous le retourner.
  • Nous garantissons notre réparation puisqu’elle est réalisée en interne où le produit sera testé avant de repartir. Nous ferons un contrôle visuel d’autres problèmes qui pourraient survenir par la même occasion.


Particulièrement économes en électricité, nos spots LED sont réparables et recyclables en fin de vie afin de limiter la production de déchets industriels inutiles. Nous avons choisi d’adopter un système de câblage simple pour réduire l’utilisation de l’électronique. De plus, nous vous proposons des produits conçus à partir de matières nobles et réutilisables, le tout en réduisant l’empreinte écologique de nos spots.

 

Je fais réparer mon spot FD Eclairage
Nos conseils d'implantations de base

Nos conseils d'implantations de base

L’implantation de vos appareils d’éclairage est très importante. Il existe quelques astuces et...

Comment faire la différence entre un luminaire fonctionnel et un luminaire décoratif ?

Comment faire la différence entre un luminaire fonctionnel et un luminaire décoratif ?

Il est important pour un consommateur d’être en mesure de faire la différence entre un...

Les différents types d'éclairage ?

Les différents types d'éclairage ?

Il existe différents types d'éclairage possibles :

Comment choisir un bon produit d’éclairage ?

Comment choisir un bon produit d’éclairage ?

Aujourd’hui, les spots leds sont bel et bien en train de remplacer les...

S'abonner à la newsletter

S'abonner à la newsletter

Je m'abonne