haut

Votre panier est vide.

Livraison à domicile offerte sans condition d'achat ! En savoir +

Accueil > Comprendre l'éclairage > Comment choisir un produit adapté et de qualité ?

Comment choisir un produit adapté et de qualité ?

Pour acquérir le bon produit, il faut à la fois connaitre les normes d'éclairage à respecter, mais également les véritables caractéristiques techniques à comparer. Dans cette partie nous allons vous donner les moyens de comprendre les différentes notions utilisées par les constructeurs et ce qu'elles représentent pour vous aider à faire votre choix en toute sérénité.

Regarder les bonnes données et bien les interpréter

Contrairement à une idée souvent répandue, le Watt ne n'indique pas la puissance lumineuse mais la puissance électrique (ce que vous consommez) et la chaleur dégagée par l'appareil.

En matière d’éclairage, les deux  mesures les plus pertinentes pour un consommateur sont le LUMEN (la quantité de lumière produite par l'appareil), et le LUX qui indique une mesure d'éclairement sur une surface.
Ce qu'il faut savoir : la lumière (les lumens) ne se voit pas (il faut mettre de la fumée dans un faisceau pour le matérialiser). Ce que vous voyez, ce sont les LUX. Vous ne matérialisez donc l'éclairage que par la reflection des surfaces qui sont éclairées.
En résumé, les lumens concernent les fabricant de luminaires et les Lux concernent les utilisateurs du produit.
Ces notions sont extrêmement importantes et sont la base des recherches et de la conception des produits élaborés par FD Eclairage. Elles permettent d'établir 2 règles fondamentales pour le choix d'un appareil d'éclairage :

  • Un appareil efficace est celui qui bénéficie d'un bon rapport LUMEN/LUX. C'est à dire que les lumens dispensés par votre LED doivent être correctement dirigés dans un certain angle afin d'obtenir un maximum de LUX sur une surface. Cette quantité de lumière dépend non seulement de la puissance émise par la led, mais également de la qualité des optiques et des réflecteurs utilisés pour concentrer cette lumière sur la zone à éclairer. Il faudra donc consulter pour chaque produit sa courbe d'éclairement en LUX qui indique clairement, la quantité de lumière répartie sur une surface d'un certain diamètre en fonction de l'angle choisi, et de la distance entre la zone à éclairer et le spot.

  • Un appareil qui affiche un nombre de LUMEN élevé, mais qui n'est pas équipé d'une optique performante ne produira pas un nombre de LUX élevé et sera considéré comme inefficace. De fait, vous consommez de l'électricité pour le faire fonctionner, mais il n'éclaire pas beaucoup, car la lumière reste autour du luminaire (ce qui peut le rendre éblouissant et donner une fausse impression d'efficacité, alors qu'en réalité le plan de travail en dessous est mal éclairé). La notion de LUX est donc essentielle pour sélectionner de l'éclairage fonctionnel performant.

Il est d'ailleurs significatif de constater que les recommandations émises par l'Association Française de l'Eclairage pour chaque pièce sont exprimées en LUX :

Pièces

Eclairage général
(base lumineuse)

Eclairage localisé
(mise en lumière spécifique)
ENTREE  100 lux 300 lux 
COULOIR  100 lux 300 lux 
ESCALIER 200 lux  300 lux 
SEJOUR 200 lux  300 lux 
SALON 100 lux  300 lux 
CUISINE 300 lux  500 lux
(Plan de travail) 
SALLE DE BAINS 300 lux   500 lux
(Devant le miroir)
CHAMBRE D'ENFANT 300 lux  500 lux
(Sur le bureau) 
CHAMBRE ADULTE 100 lux  300 lux
(Zone de lecture) 

La LED, un PRODUIT ECOLOGIQUE et ECONOMIQUE ? A QUELLES conditions ?

Les  produits LED sont souvent présentés comme des produits économiques et "écologiques" car ils bénéficie d'une importante durée de vie.
Dans la réalité, ce n'est pas aussi simple ni automatique. Pour bien comprendre à quelles conditions cette promesse peut se réaliser, il est indispensable de connaître 2 informations techniques essentielles sur le fonctionnement d'une puce LED :

  • La partie éclairante de la LED emet beaucoup de chaleur. Elle doit donc être fortement refroidie pour durer.

  • La LED ne peut être alimentée qu'en courant continu et stabilisé. Il faut donc redresser le courant du secteur en 220 volts alternatif. Un courant de mauvaise qualité (mal stabilisé) va rapidement endommager la LED.

Donc pour bénéficier d'une durée de vie longue, il faut que le corps du luminaire soit réalisé dans un matérau capable d'absorber la chaleur émise par la puce (Aluminium) et que les alimentations permettant le redressement du courant soient de bonne qualité et en nombre le plus réduit possible.

Sur la base de ces informations, il apparait clairement que :

  • Les spots en matière plastique ne pourront pas bien refroidir la LED, ce qui entrainera une réduction du flux très rapide et la mort rapide du composant LED.

  • Les spots directement raccordés sur le 220 volts (spots à base d'ampoule LED où module LED avec quelques composants pour redresser la tension en courant continu) auront une durée de vie très limitée. En effet l'electronique pour redresser le courant est insérée directement dans l'ampoule ou sur le PCB autour de la led. L'alimentation sera donc de médiocre qualité (manque de place pour associer suffisamment de composants pour avoir un signal propore) et en contact direct avec la source de chaleur. Or l'électronique et la chaleur ne font jamais bon ménage.

Contrôler les caractéritiques techniques et l'origine des produits

Comme pour tout produit technique, les luminaires LED doivent respecter des normes très précises et des étiquetages obligatoires. Vous devez en particulier avoir :

  • Une étiquette normative sur chaque produit qui indique, entre autre, la classe énergétique, la puissance, la tension nominale, le nom du metteur sur le marché ou son site internet, son code postal en France.
  • Une fiche technique détaillée sur laquelle vous retrouvez les coordonnées complètes de l'entreprise metteur sur le marché
  • Une déclaration de conformité
  • L'assurance que le vendeur adhère à un éco-organisme et collecte et reverse une éco-contribution pour le recyclage du produit

Il est également essentiel de vérifier la cohérence des engagements fournis et se poser quelques questions :

  • Lorsque qu'un marchand ou un fabriquant indiquent une durée de vie de la LED de 40.000 heures pourquoi ne propose-t-il pas une garantie supérieure à 1 ou 2 ans. En effet 40.000 heures correspondent à 4,56 années d'éclairage 24h/24h ?
  • Comment s'exerce la garantie du produit ?
  • Est-il réparable, ou faut-il le jeter ?

Enfin, il convient de s’assurer que la sécurité électrique est au RDV via la fourniture d’une fiche technique détaillée et la présence d’une déclaration de conformité UE. Que la durée de vie annoncée semble crédible par rapport à ce que nous venons d’évoquer, et via la garantie constructeur. Malheureusement, de nombreux produits led « merveilleux » circulent tous les jours, et lorsque qu’ils tombent en panne, vous ne retrouvez plus trace de l’importateur pour vous dépanner. Aussi,  restez vigilant face a des offres trop alléchantes … Notre profession n’étant malheureusement pas sans quelques acteurs peu scrupuleux.

Ce qu'il faut retenir :

Pour choisir un produit adapté et de qualité, privilégiez :

  • Un nombre de LUMEN élevé (et non pas un nombre de Watts)
  • Une optique de qualité pour obtenir un nombre de LUX élevé sur les surfaces éclairées
  • Limitez le nombre d'alimentation (convertisseurs) et évitez les spots led directs 230 volts
  • Un Spot en Aluminium (Evitez les ampoules LED)
  • Une garantie constructeur importante

S'abonner à la newsletter

Je m'abonne